Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 août 2012 1 20 /08 /août /2012 09:56

Hier soir

nous étions en compagnie de notre famille d'accueil,

nous devrions dire notre couple d'accueil

 

4ème jour 1ère Famille d'accueil 035

Gohar et Vahag


Après cette partie mémorable de Nardi (Jacquet)

dès notre arrivée...vous vous en souvenez?

puis un dîner...Ô combien savoureux 

préparé par la maîtresse de maison 

et dressé sur une table 

 richement colorée par les ingrédients du pays,

nous attendaient de longues discussions. 

Elles se prolongèrent tard...

...partage oblige!


2011-50- 20 MAI 2011-639


 

UNE NUIT A ODZUN


 

4ème jour 1ère Famille d'accueil 004


et qui plus est chez l'habitant à l'extrême nord de l'Arménie

à mille milles de notre monde occidental

CE N'EST PAS RIEN...

 

Eglise basilicale ODZUN 028

 

Lorsque vous êtes plongé dans le noir le plus profond

les yeux grands ouverts

bien calé dans un lit

ayant à son actif quelques centaines de milliers de kms

autrement dit "une histoire"...

il va sans dire que tous vos sens sont en éveil,

 

çà vous change d'un lit standardisé d'une chambre d'hôtel 

qui n'a connu que des voyageurs de passage.

 

Lorsqu'après une soirée orchestrée

par une atmosphère 100% arménienne

dans un contexte un peu rétro

et que vous avez la soixantaine passée

il est impossible

qu'il ne vous viennent pas en mémoire

 quelques flash back

de votre enfance.

 

2011-50- 20 MAI 2011-778

 

2011-50- 20 MAI 2011-738

 

Ce sentiment complexe

vous déconnecte radicalement

de la réalité...

...par bonheur!!!

car c'est l'unique moyen 

de savourer l'instant présent.

 

Ce rêve éveillé se poursuit dans votre sommeil

et 

lorsque vous reprenez conscience,

c'est l'Heure de vous lever...

 

...de vous hâter, car la maîtresse de maison 

est déjà debout depuis longtemps...

Elle qui vous a concocté "Le" petit déjeuner...

...qui vous attend dans la pièce où

quelques heures auparavant 

vous aviez partagé tant de souvenirs.

 

Il fait beau

le soleil brille

il illumine la terrasse 

où nous n'allons pas tarder à échanger d'autres émotions 

avant notre départ qui est imminant .

 

2011-50- 21 MAI 2011-D300S-005

 

Nous avions apporté,

comme il est d'usage pour de tels évènements,

quelques souvenirs 

en signe de notre reconnaissance 

et de notre amitié

afin de concrétiser notre présence au delà de notre visite.

 

2011-50- 21 MAI 2011-D300S-009

 

Ci dessus les explications de Vahag

et ses commentaires

sur ce calendrier qu'il nous a offert


 

Ce qui ne fut pas sans émotions,

mais contenues le plus possible,

sans doute par pudeur, 

 en ce qui me concerne.

 Il est vrai que je me retenais pour ne pas dévoiler 

combien ce couple que nous connaissions à peine,

que nous ne reverrions peut être jamais

et pour lequel je ressentais beaucoup d'admiration,

me touchait

 

2011-50- 21 MAI 2011-D300S-014

 

...ils ont pourtant insisté:

"revenez nous voir...avec votre famille..."

"...vous êtes les bienvenus..."

 

...çà ne faisait aucun doute...

 

Mais il leur était impossible de réaliser 

à quel point

 leur invitation  était pour nous,

un projet on ne peut plus alléatoire.

 

Alors bien sûre notre coeur leur répondait...Oui !

...et cette réponse était sincère,

mais au fond de nous même cette idée était un rêve

car la réalité, malheureusement, est tout autre.

 

2011-50- 21 MAI 2011-D300S-015


Et lorsque vous prenez conscience 

que jamais plus vous ne repasserez par ODZUN

à moins d'un miracle...

 

2011-50- 21 MAI 2011-D300S-013

 

...votre empathie vous envahit et vous domine...

 

Gohar et Vahag

 

Et lorsque le 4X4 conduit par Nver

s'éloigne inéluctablement, de la maison

qui vous a accueilli en toute simplicité 

mais aussi

avec tous les honneurs que l'on doit à ses hôtes,

afin de rejoindre la  rue principale du village,

en voyant Gohar et Vahag,

la main levée en signe d'Au revoir,

vous ne pouvez pas être indifférent 

à cette image d'une grande humanité 

et d'un immense malaise.

 

Vahag

 

Je peux vous affirmer que ces instants forts

sont plus merveilleux 

que n'importe quelle visite

du plus beau monastère d'Arménie.

 

Ainsi furent nos Adieux d'Odzun

 

******

***

*

 

 




 

 



 


 


 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by monarmenie
commenter cet article

commentaires

Albert Antranik 20/08/2012 19:21


Pour avoir vécu ce même genre de situation, je comprends l'émotion qu'on peut ressentir. La rencontre des pierres nous remonte au passé, celle des hommes au
présent avec l'espoir d'un futur.


Nous aussi, combien de fois avons entendu "Noren egek" Revenez" et comme vous avons dit, le coeur serré, "ayo"...


Les gens de là-bas n'ont pas beaucoup d'espoir en l'avenir, leur horizon est limité pour ne pas dire plus et quand ils rencontrent les voyageurs, ils ont le
sentiment d'être découverts. Ils se font un honneur de marquer notre passage avec ce qu'il y ont de plus profond en eux.


Je ne sais comme toi Alain, si je remettrai un jour les pieds en Arménie, mais cela restera un projet ancré au plus profond de moi.


Merci pour toutes ces photos et le texte qui leur donne vie !

monarmenie 20/08/2012 22:46



Et moi Antranik je te remercie pour ta fidélité autant pour ce blog que pour ton amitié.


Il y a peu de commentaires tout compte fait, mais ceux qui sont présent prouvent qu'ils ont quelque chose de vraie à nous dire et à partager.


C'est l'essentiel à mes yeux.


Et nous en sommes  très honnoré avec mon fils Jean Bernard.


Kicher pari harkéli paregam.



Présentation

  • : ARMENIE PERE et FILS
  • ARMENIE PERE et FILS
  • : Ce Blog a pour but de témoigner d'un voyage fait en Mai 2011 en Arménie. A partir de là...tous les partages deviennent possibles!!! L'Avatar du Blog est une photo de mon fils Jean Bernard et moi même prise devant l'Ararat, près du site de Khor Virap, autrement dit Massis pour les arméniens, le sommet le plus haut qui culmine à 5160m et son petit frère Sis à 3900m. Bienvenue sur MONARMENIE
  • Contact

Profil

  • monarmenie
  • Quelque soit notre expression, la sincérité et la spontanéité doivent être essentielles au sein des échanges dans un blog afin que le partage soit réciproque.
C'est ce que je vous propose dans MONARMENIE
  • Quelque soit notre expression, la sincérité et la spontanéité doivent être essentielles au sein des échanges dans un blog afin que le partage soit réciproque. C'est ce que je vous propose dans MONARMENIE

Recherche

Catégories